Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

Facebook apporte des restrictions pour les utilisateurs de moins de 18 ans

Facebook et les enfants et mineurs

Le géant Facebook a récemment annoncé qu'il n'autoriserait plus les annonceurs à fournir des services publicitaires ciblés en fonction des intérêts des personnes de moins de 18 ans ou de leurs activités sur d'autres sites Web. Ce changement signifie que sur Facebook, les services Messenger et la plate-forme de partage de photos Instagram, les annonceurs ne pourront plus fournir des services publicitaires aux adolescents de moins de 18 ans.

Instagram a déclaré sur son blog qu'il avait apporté ce changement parce qu'il est d'accord avec certains défenseurs du fait que les jeunes pourraient ne pas être en mesure de porter des jugements correctes sur la publicité ciblée. De plus, lorsque des utilisateurs d'Instagram de moins de 16 ans rejoindront la plateforme, ils commenceront à avoir des comptes privés par défaut afin d'empêcher les adultes d'avoir des contacts inutiles. Bien entendu, ils peuvent également choisir de passer à un compte public. Facebook a déclaré que ces changements seraient mis en œuvre dans quelques semaines et s'appliqueraient au site Web principal de Facebook, Instagram et Messenger.

Au mois de Mai dernier, Instagram a annoncé son intention de développer une nouvelle version du service pour les enfants de moins de 13 ans. Mais ensuite, les procureurs généraux de 44 États et des USA ont exhorté Facebook à abandonner le plan. Ils croient que les médias sociaux peuvent affecter la croissance saine des enfants. Ces États pensent que Facebook ne protège pas les enfants.

Depuis lors, les attitudes et les manières de traiter les jeunes utilisateurs de Facebook ont beaucoup attiré l'attention. Le premier réseau social mondial a déclaré que l'idée de fournir des applications "spéciales" pour les adolescents est d'offrir aux parents une plus grande visibilité sur les activités de leurs enfants en ligne. Ils souhaitent également que les parents puissent contrôler le comportement des jeunes enfants qui souhaitent accéder à Instagram.

A LIRE : Les meilleures messageries instantanées du moment

En fait, plusieurs grandes sociétés de médias sociaux ont lancé des versions d'applications pour le jeune public comme par exemple : Facebook Messenger Kids et de YouTube Kids d'Alphabet. Les partisans pensent que les enfants sont déjà sur la même plate-forme, donc une version familiale offre un environnement plus sûr. Mais les critiques disent que Facebook ne devrait pas essayer d'attirer de jeunes enfants vers ses services. Beaucoup croient que le développement des enfants, leur santé mentale et leur vie privée seront menacés.

Certains utilisateurs pensent que les enfants ne devraient pas avoir affaire aux médias sociaux. Ils croient que d'une manière ou d'une autre, les médias sociaux compromettront la santé mentale des plus jeunes. Ils pourraient être exposés à la cyberintimidation de la part de leurs pairs plus. À cette fin, la question des médias sociaux pour les enfants reste un sujet très controversé.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article