Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

A la découverte des plus beaux phares du monde

Découverte phares du monde

Depuis le plus loin que l’on se souvienne les phares étaient là pour guider les marins partis en mer, leur indiquant les ports maritimes et certains endroits dangereux. Au jour d’aujourd’hui, avec le développement des moyens électroniques de géolocalisation, ils sont de moins en moins utiles et donc plus très nombreux. Ils restent cependant un magnifique patrimoine architectural et historique et une attraction touristique qui fait rêver petits et grands. Les phares ont même inspiré des peintres, des écrivains, des photographes et des cinéastes.

Ces édifices beaux et majestueux qui projettent de la lumière au loin sont d’une incroyable variété avec des tailles, des formes et des couleurs différentes. Ils peuvent être grands, petits, blancs, verts, surplombés d’une lumière fixe, tournante ou clignotante, habités par un gardien ou automatisés…Chaque phare est donc unique. Il y en aurait plus de 18 600 de par le monde, 135 en France et plus de 200 en Norvège qui en compte le plus grand nombre . Le plus haut est le phare naturel dit d’atterrissage de Cap Carbon en Algérie. Il culmine à 225 mètre au-dessus de la mer pour indiquer le port de Bejaia. Le plus vieux est la tour d’Hercule signalant le port de La Corogne, au nord-ouest de l’Espagne. Le plus puissant serait celui du Créac’h situé à l’ouest de l’ile d’Ouessant, en France. Et le plus dangereux, surnommé " l’enfer des gardiens " est celui de la pointe Ouest de la Bretagne, le phare en mer le plus isolé de tous.

A LIRE : Vos meilleurs vacances d’été en Algérie, zoom sur la ville de Jijel

Au-delà de leurs fonctions, les phares sont aussi de véritables merveilles architecturales, avec des particularités propres à chacun d’eux. C’est difficile mais nous allons, quand même, tenter de faire une petite sélection des plus beaux du monde. Commençons par ceux qui se trouvent en Europe. Nous avons le phare de Tourliti construit sur un rocher au milieu de la mer Egée. Il date de la fin du 19e siècle et il est le premier à avoir été automatisé en Grèce. Il y a également, le phare de Lindau en Allemagne. Situé dans les eaux douces du Lac de Constante, cette tour médiévale a été érigée en 1856 pour surveiller une zone de croisement entre la Suisse, l’Autriche et l’Allemagne.

Nous avons aussi le phare de Low Lighthouse. Un étrange édifice entièrement en bois, construit sur neuf pilotis dans une plage de la ville de Burnham-on-Sea en Angleterre mais également celui de Cordouan. Le plus vieux de France encore en activité et le second plus élevé du monde avec ses 68 mètres de hauteur. Plus au nord, en Norvège, nous avons le phare de Kjeungskjaer, construit en 1880, il est aujourd’hui sans gardien mais ouvert aux visiteurs qui peuvent y aller en bateau.

Maintenant direction le contient américain. Tout d’abord, au Canada pour découvrir le phare de Peggy’s Cove. Haut de 15 mètres, sa visite est très appréciée par les touristes qui adorent prendre des photos devant son corps tout blanc et sa tête rouge. Plus au sud, aux Etats-Unis, nous avons le Saint Joseph North Pier dans le lac Michigan très célèbre en hiver lorsqu’il s’habille de stalactites impressionnantes qui se forment par les vagues et le phare de Hillsboro Inlet de Floride. Noir et blanc, entièrement métallique et haut de 42 mètres, ses visiteurs peuvent profiter d’une vue magnifique en grimpant ses 175 marches.

Pour terminer ce petit tour des plus beaux phares du monde, allons, à présent au Japon, visiter le phare d'Enoshima, une très haute tour d’observation à l’architecture moderne en béton et acier et qui permet à ses visiteurs d’avoir une superbe vue panoramique sur le mont Fuji et la péninsule Miura

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article