Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

Une fête de la musique 2021 encore une fois sous le signe du Covid-19

Fete de la musique 2021

L’évènement musical le plus populaire de l’année et tant attendu par les jeunes et les moins jeunes sera cette année encore célébré sous le signe du Coronavirus. Ce grand rendez-vous fondé sur la spontanéité et connu pour ses petits groupes musicaux qui chantent dans les rues et les places publiques aura bien lieu le 21 juin prochain puisqu’il s’inscrit dans une démarche de reprise des activités culturelles mais attention pas sans conditions. Il doit impérativement s’adapter à la situation sanitaire actuelle pour préserver la sécurité de tous. En France un protocole a même été mis en place, par le ministère de la culture, à destination des salles de spectacles et de musique, des opéras, des auditorium et des ERP souhaitant participer à cette édition un peu spéciale.

Face aux contraintes imposées par ce protocole, certaines villes ont décidé d’annuler les activités prévues pour la fête de la musique. C’est le cas de Strasbourg, la capitale Alsacienne, de Dax dans les Landes, de la ville de Cholet, de Montargis dans le Loiret, de Chartres dans Eure et Loir, de Forbach dans la Moselle mais aussi de Troyes dans l’Aube. D’autres villes, comme Toulon et Hyéres dans le Var, ont préféré reporter leurs évènements à une date ultérieure. Pour l’instant, seules certaines grandes villes annoncent le maintien des festivités sous conditions bien sûr. Alors comment va se dérouler la fête de la musique à Paris ? Quel est le programme de ce grand évènement musical de l’année ? Et quels seront les règles sanitaires à respecter ce 21 juin, dans les rues de la capitale et partout en France ?

Paris, la ville phare de cet évènement musical

Comme chaque année, la capitale de la mode se transforme pour un soir en capitale de la musique avec pour cette édition 2021, des dizaines d’évènements prévues dans les rues de Paris. Chaque arrondissement a son programme. Au Sunside, dans le 1e arrondissement, l’honneur est au jazz, dans le Marais, le jardin Suédois accueille l’artiste Peter von Poehl, dans le 4e arrondissement, sous le pont de Notre-Dame, ce sera musique électronique, l’institut du monde arabe, dans le 5e nous propose des lives avec Khtek & Stormy, Zeid Hamdan ou encore Oum & M-Carlos ; la mythique salle de l’Olympia prévoit une soirée de 5 concerts inédits avec au programme Eddy de Pretto, la Femme, Feu ! Chatterton, Clara Luciani et London Grammar.

Nous avons également, le groupe Col en Fleurs sur la scène du Bercy Village, le premier ciné-karaoké sur l’eau dans le bassin de la Villette et pour ceux qui n’ont envie de prendre aucun risque dans les rues et qui préfèrent rester chez eux, France 2 propose une grande soirée télévisée, en direct du court Philippe-Chatrier de Roland Garros. Au programme de cette soirée, présentée par Laury Thilleman et Garou, une quarantaine d’artistes, notamment Clara Luciani, Eddy de Pretto, Patrick Bruel, Vianney, Texas, Julien Clerc, Amir, Valentina, Gilbert Montagné, Bibi, Jean-Pierre Mader, David et Jonathan. Plus de 80 chansons pour célébrer la fête de la musique et les 40 ans des années 1980.

Un protocole sanitaire strict pour le bien de tous

Pandémie de Covid-19 oblige, pour préserver la sécurité de toutes et tous, notamment des participants à cette merveilleuse mais particulière fête populaire, des mesures sanitaires expliquées dans le protocole diffusé sur le site du ministère de la culture, ont été mises en place. Parmi elles, un couvre-feu à 23 heures sans exception ni dérogation prévues, une seule et unique configuration assise est autorisée dans les salles de concert et autres lieux, pas de regroupements de plus de 10 personnes sur la voie publique, un taux de remplissage en salle et en plein air ne dépassant pas les 65% avec une limite de 5000 spectateurs et un pass sanitaire pour certaines ERP.

Ce protocole sanitaire précise également que " les concerts impromptus des musiciens, notamment amateurs sur la voie publique, ne seront pas autorisés afin de ne pas créer de rassemblements". Hier, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, invitée de la matinale de France Inter a déclaré : "Les Fêtes de la musique se tiendront le 21 juin (...) on est en train de travailler avec le ministère de l'Intérieur pour voir comment on va pouvoir déployer des mesures de sécurité." A J-7, on croise les doigts pour que cette 39e édition de la fête de la musique se déroule sans soucis et marque le redémarrage de l’ensemble des activités culturelles en France et dans le reste du monde.

A LIRE : Les plus belles expositions à voir en 2021

L’histoire de la fête de la musique

Terminons cet article par quelques lignes d’histoire et revenons vers les années 80. Jack Lang, ministre de la culture en ce temps propose la création, en France, d’un évènement culturelle mettant à l’honneur la musique. Il confie ce magnifique projet à Maurice Fleuret, directeur de la musique et de la danse, de l’époque, qui fut chargé de créer et d’organiser cette manifestation. Un an plus tard, le 21 juin 1982, les français fêtaient la première fête de la musique et ce fut un véritable succès. Des milliers d’artistes musiciens, d’amateurs et de curieux se ruent dans les rues de la capitale et dans les quatre coins de la France pour célébrer la musique, en ce symbolique jour de solstice d’été.

Aujourd’hui, cette fête populaire a dépassé les frontières de la France. En Allemagne, en Belgique depuis 1985, au Canada, dans la ville de Québec depuis 2008, en Grèce, en Suède à Stockholm, à New York aux États-Unis depuis 2006 et même en Colombie et en Chine. Depuis 2017, elle se célèbre, le même jour, dans plus de 120 pays dans le monde et réunie des centaines de groupes de musique et plusieurs milliers de personnes.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article