Pratique et Utile

Tout savoir sur la cigarette électronique jetable

Puff - cigarette electronique jetable

Depuis quelques mois le monde de la vape accueille une nouvelle mode, la Puff, une cigarette électronique jetable qui fait un véritable tabac surtout chez les plus jeunes. Elle fonctionne de la même manière que la version classique avec une batterie, une résistance, du e-liquide…avec pour seules différences sa durée de vie plus courte et son prix beaucoup moins cher. En effet, on l’achète, on vapote quelques heures (selon sa contenance) et on la met à la poubelle une fois le liquide à l’intérieur terminé.

Créer depuis peu, la Puff se veut donc une alternative plus fun et plus In de la cigarette classique. Il existe donc tout type de modèles avec des designs, des couleurs, des gouts, des contenances et des taux de nicotine différents pour répondre aux besoins de tous. Mais ce petit gadget ne fait pas parler de lui qu’en bien, la communauté scientifique et les autorités de santé le pointe du doigt. Ils contestent la cible (lycéens et collégiens) de ses producteurs et distributeurs et évoquent aussi sa trop grande popularité auprès des jeunes qui risquent de développer d’importantes dépendances ; à terme.

Mais en quoi consiste exactement ce nouveau phénomène qui envahit les collèges et les lycées français ? Pourquoi un tel succès de la cigarette électronique jetable ? et surtout que cache la méfiance des autorités envers la Puff ?

Qu’est-ce que ce nouveau phénomène de vapotage ?

Venue des Etats-Unis et de Chine, la Puff est une cigarette électronique jetable que l’on vapote un temps très limité puis que l’on jette une fois vidée de son e-liquide. Entièrement automatisée, elle fonctionne cependant comme la e-cigarette. En tirant dessus, la batterie envoie du courant pour chauffer la résistance, l’e-liquide se transforme ensuite en vapeur qui ressort par l’embout buccal. Lorsque la vapeur ne sort plus, c’est que votre e-cigarette est HS et qu’il faut la jeter.

Arrivée en France, il y a quelques mois, ce petit objet ludique et d’apparence inoffensif connait aujourd’hui un incroyable succès, il est ainsi vendu dans tous les bureaux à tabac, dans des boutiques en ligne et même sur les réseaux sociaux. Mais bien qu’interdit aux mineurs, la Puff s’adresse principalement aux jeunes adolescents de 13 à 15 ans qui sont de plus en plus nombreux à l’utiliser. En effet, ce produit jetable s’impose de plus en plus dans le quotidien des jeunes et pourtant son utilisation ne doit en aucun cas être prise à la légère car comme les cigarettes électroniques classique, les jetables contiennent aussi de la nicotine, entre 0,09 et 1,7% et représente donc un danger pour la santé.

Quels sont les avantages de la e-cigarettes jetables ?

La Puff présente certains avantages indéniables par rapport à la cigarette électronique classique. Elle est tout d’abords très facile à utiliser de par sa petite taille, un peu comme une cigarette à tabac mais aussi de par sa simplicité. Pas de bouton, pas de réglages, de montage, de chargeur, de flacon de recharge de e-liquide et autres fonctions compliquées ; il suffit juste de la sortir de son emballage et de tirer dessus pour faire sortir la fumée. Elle est vendue prête à l’emploi.

Très intéressant aussi dans l’e-cigarette jetable, son côté hygiénique puisqu’il n’y a plus d’embout à nettoyer et à changer régulièrement. Il y a également la diversité des saveurs qu’elle propose, raisin glacé, macaron fraise, bubble gum, ou encore bonbon, il y en a pour tous les gouts. Idéal donc pour les nouveaux vapoteurs qui peuvent même tester différents taux de nicotine. Le tout pour un prix qui reste très raisonnable par rapport à la e-cigarette classique.

En effet, avec la Puff vous pouvez vapoter sans vous ruiner. Son prix varie selon les gouts et la concentration en nicotine entre 5 et 10 Euros pour environ 300 bouffées soit l’équivalent d’un paquet de cigarettes. Alors pour ceux qui veulent arrêter de fumer, la e-cigarette jetable peut être un très bon tremplin.

Pourquoi la Puff est surveillée par les hautes autorités de la santé ?

Pratique, colorée, aromatisée et en apparence moins nuisible pour la santé que la cigarette classique, l’e-cigarette jetable reste toutefois un produit dont il faut se méfier et utiliser raisonnablement. Selon Amélie Eschenbrenner, membre du Comité national contre le tabagisme (CNCT), "il peut y avoir un risque rapide d’addiction à la nicotine chez les plus jeunes" lycéens et collégiens, chez qui la Puff rencontre un véritable succès. Tout le monde en fait la publicité, les réseaux sociaux comme TikTok, mais également les distributeurs et les consommateurs.

A LIRE : La cigarette électronique en bref

Mais même faiblement dosée ou sans nicotine du tout, la Puffs peut être à l’origine d’une dépendance. En effet, le cerveau des jeunes devient plus vite addict à ce type de substances comparé aux personnes plus âgées "…et lorsqu'ils n’auront pas leur dose, certains jeunes seront en situation de manque. Ce produit va conduire ces jeunes, tout juste collégien, vers une consommation de cigarettes à terme". Déclare le Dr Loïc Josseran, tabacologue et président d'Alliance contre le tabac.

De leur côté, les médecins mettent aussi en gardent les parents pour que ceux-ci " …soient plus attentifs à cette cigarette électronique d'un nouveau genre. Ce n’est pas un gros crayon ou un bonbon, mais bien une machine à nicotine" qui peut entrainer des problèmes de santé et aussi une habitude vis-à-vis du geste de fumer.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article