Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

Une cérémonie très particulière pour les Césars 2021

Ceremonie des Cesars 2021

Le 12 mars dernier, l’Olympia a accueilli la 46e cérémonie des Césars. Une soirée marquée, cette année, par la colère des artistes frappés de plein fouet par la pandémie de Covid-19 et qui vivent une période sans précédent. Cela fait, en effet, un an presque jour pour jour, que le monde de la culture et du cinéma est en pause, pas de salles de projection, pas de films, pas de public…, mais "Il est temps de conclure une année de cinéma pas comme les autres, en célébrant celles et ceux qui ont su porter une industrie mise à mal mais toujours combative." A déclaré l’Académie des Césars en rendant un hommage tout particulier à Michel Piccoli que l’on retrouve sur l’affiche de cette édition.

Organisée sous le signe du renouveau mais aussi de crise sanitaire, la cérémonie des Césars animée par la comédienne et actrice Marina Fois et présidée par l’acteur et réalisateur Roschdy Zem ne reçue ni public dans la salle, ni fans à l’entrée ; seuls les nommés au César et les remettants ont eu le privilège d’être présents à cette soirée qui s’est tenue pour la première fois dans la salle de spectacle mythique du boulevard des Capucines dans le 9e arrondissement de Paris. 150 personnes en tout, même les journalistes qui couvrent habituellement l’évènement ont été invités, cette fois, à participer à distance.

Quelle est l’origine de cette récompense cinématographique ?

Le César est la plus haute récompense attribuée aux professionnels du 7e art français. Effectivement, contrairement aux Oscars qui récompensent les films internationaux, les césars ne priment que les films de production française ; au même titre que les Molières pour le théâtre et les victoires de la musique pour la variété, le jazz et le classique.

Crée en 1976, ce trophée cinématographique, du nom de son sculpteur, est décerné chaque année pour récompenser le meilleur dans chacune des 23 catégories en compétition. Au début, il y avait le meilleur film, le meilleur réalisateur, le meilleur acteur premier et second rôle, la meilleure actrice premier et second rôle, le meilleur, décors, le meilleur photographe, le meilleur montage, le meilleur son et la meilleure musique originale. Dans les années 80, ont été rajoutés, les meilleurs espoirs féminin et masculin, le meilleur premier film et le meilleur costume. Viennent ensuite dans les années deux mille, le meilleur scénario original et le meilleur film documentaire…

Le César, n’est cependant pas le premier prix du cinéma français de l’histoire, d’autres lui ont précédés comme les " Etoiles de Cristal " entre 1955 et 1975, " Le Grand Prix du Cinéma français " entre 1934 et 1986 et " les Victoires du Cinéma Français " dans les années 50.

Qui sont les gagnants de cette année ?

Parmi la liste des nominés annoncés le 21 février dernier sur le site de l’Académie, un seul vainqueur par catégorie s’est vu décerné la récompense suprême, il y a 3 jours lors de la cérémonie des Césars 2021. Nous avons dans la catégorie de la meilleure actrice Laure Calamy pour son rôle d’Antoinette dans les " Cévennes " et dans la catégorie du meilleur acteur, Sami Bouajila dans " Un Fils ". Nous retrouvons aussi Nicolas Marié dans " Adieu les Cons " pour le meilleur second rôle masculin et Émilie Dequenne dans " Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait ", dans le meilleur second rôle féminin.

Les meilleurs espoirs féminin et masculin ont été respectivement attribués à Fathia Youssouf dans " Mignonnes " et Jean-Pascal Zadi dans " Tout simplement noir ", le meilleur court métrage à Agnés Patro pour son animation " Qu’importe si les bêtes meurent ", la meilleure réalisation pour Albert Dupontel et la meilleure photo pour Alexis Kavyrchine dans " Adieu les cons ".

Côté technique, le meilleur décor est pour Carlos Conti dans " Adieu les Cons ", le meilleur son et montage pour " Adolescente ", le meilleur costume est de Madeline Fontaine pour " La bonne Epouse " et la meilleure musique pour " La Nuit venue ". Mais le grand gagnant est, sans conteste, le film " Adieu les cons " d’Albert Dupontel qui eut 12 nominations et 7 Césars, notamment pour le meilleur film et la meilleure réalisation.

Pour les curieux qui veulent voir les moments forts de cette cérémonie ainsi que le palmarès des meilleurs, une seule adresse, le site internet de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article