Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

L’oignon : en savoir plus sur ce légume

Tous savoir sur les oignons

Les oignons accompagnent et régalent les Hommes depuis des siècles. Ils sont consommés par toutes les civilisations passées et présentes pour son gout savoureux, ses bienfaits pour la santé et sa capacité à soigner certains de nos maux du quotidien. Ils contiennent, en effet, des vitamines, du potassium, des oligo-éléments et des composés sulfurés qui donnent à cette plante de multiples propriétés antimicrobiennes et anti oxydantes protégeant le corps contre la prolifération d’agents pathogènes et de radicaux libres. Il reste, cependant, très faiblement calorique puisque 100 grammes d’oignons ne représentent qu’une valeur énergétique de 43 calories.

Cultivé pratiquement toute l’année, ce légume existe dans plusieurs variétés qui se distinguent par leur couleur et leur période de production. Les oignons blancs sont récoltés avant complète maturité. Ils ne se conservent pas longtemps et sont disponibles d'avril à septembre. Les petits oignons blancs sont vendus en bottes d'avril à juillet ou au poids en septembre. Les jaunes sont disponibles toutes l'année, ils sont récoltés en août et conservés entre -3 et 0°C, équeutés et secs, pour la consommation hivernale et enfin les oignons rouges sont vendus de juin à mars.

Quelle est donc l’origine de ce légume et d’où vient-il ? Quels sont ses bienfaits et comment nous aide-t-il à soigner nos petits bobos de tous les jours ? Pourquoi cette plante potagère si bonne et savoureuse nous pique les yeux lorsqu’on l’épluche et on la cuisine ? Quelles astuces simples et pratiques pour éviter cela ? Nous allons tenter dans cet article, d’apporter des éléments de réponse à toutes ses questions que tout un chacun se pose.

Les origines de cette plante potagère

Nous ne connaissons pas l’ancêtre sauvage de l’oignon mais nous savons que ce légume est cultivé depuis plus 5000 ans. En Asie centrale, dans l’Egypte antique, la Grèce, l’empire romain, en Europe et en Amérique puis dans le reste du monde, l’oignon est devenu alors l’un des piliers de la cuisine et de notre alimentation. C’est en 1273 que le premier terme désignant ce légume " ognon " apparait dans la langue française. Le mot « oignon », venant du latin populaire unio, unionis, ne sera, quant à lui, utilisé qu’au XIVe siècle.

Connu pour ses propriétés anti-scorbutiques et pour sa longue durée de conservation, ce légume était très apprécié des marins qui en ont fait l’une des premières plantes européenne à être introduite en Amérique et plus précisément dans les Caraïbes lors d’un voyage du célèbre Christophe Colomb. Il est désormais cultivé dans toutes les régions tempérées du globe et même dans certaines zones désertiques.

Quels sont les bienfaits santé de cet aliment ?

Consommé cuit ou cru, l’oignon est une plante potagère très bonne pour aider à préserver la santé de notre corps mais aussi pour soigner des petits maux du quotidien comme la toux, les coliques, les vomissements, la fièvre…En effet, sa richesse en sulfure, en potassium, en vitamines A, B et C et autres nutriments puissants lui confère des propriétés antibactériennes, antiseptiques et antivirales. L’oignon peut donc être un bon remède contre la toux. Il vous suffit de le couper en deux, de le tremper dans du sucre roux, de le couvrir et de le laisser reposer un jour ou deux avant de récupérer son jus et de le boire matin et soir comme un sirop.

Le jus de ce légume, que l’on peut également obtenir en râpant un ou deux oignons, soigne aussi les coliques de bébé, les crampes au ventre des adultes, les vomissements, les petites brulures et les coups de soleil. Cette plante peut aussi traiter les infections auriculaires en plaçant un linge contenant des oignons coupés sur l’oreille infectée, la congestion de la poitrine et la fièvre en appliquant une mixture oignon et huile de coco sur la poitrine et la plante des pieds. Elle soulage les maux de gorge en faisant des gargarismes avec de l’oignon mixer avec de l’eau et les morsures et piqures d’insectes en frottant l’endroit avec une moitié d’oignon frais.

A LIRE : Comment cuisiner la carotte ?

Éplucher des oignons sans pleurer…

Il existe plusieurs astuces testés et recommandés par les internautes pour éviter les larmoiements lorsque l’on épluche les oignons. Avant de les découvrir, il est toutefois intéressant de savoir pourquoi ses petites larmes ? Elles ne viennent pas en réaction à des émotions négatives mais suite à un processus chimique complétement différent qui a pour but de protéger nos yeux. En effet, en épluchant les oignons, ces derniers libèrent le soufre contenu dans leur chair qui en pénétrant dans les yeux les irrite et les fait piquer. Les glandes lacrymales produisent alors ce que l’on appelle des larmes réflexes pour protéger les yeux de ce gaz.

Pour éviter ce phénomène, plusieurs solutions. Vous pouvez éplucher vos oignons sous l’eau froide du robinet, mettre de la pie de pain au bout de votre couteau ou passer du jus de citron sur sa lame, trempez vos oignons une quinzaine de minutes dans de l’eau citronnée avant de les couper, mettre l’oignon une heure au congélateur avant de l’éplucher, pincez l’extrémité d’une allumette entre les dents en mettant le bout rouge à l’extérieur de la bouche ou encore s’équiper de lunettes de plongée. Aussi bizarres qu’elles soient, toutes ces astuces et même les deux dernières fonctionnent très bien.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article