Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

Se ronger les ongles, une manie dont il faut absolument se débarrasser

Comment arreter de se ronger les ongles

Beaucoup de personnes souffrent d’onychophagie et donc de cette mauvaise habitude de se ronger les ongles ou encore de s’arracher les petites peaux qu’il y a autour. Elle toucherait, selon des études, plus d’un tiers des français dont environ 45% sont des adolescents se trouvant dans des situations de stress, d’anxiété, de colère…ou simplement de difficultés ou d’ennui. Ce toc considéré par les spécialistes comme un trouble obsessionnel compulsif peut provoquer des micro-blessures, une destruction des ongles mais aussi, dans certains cas, de l’herpès et des verrues. C’est donc une manie dont il faut absolument se débarrasser très vite.

Mais paradoxalement, ce tic n’est pas vraiment considéré comme un véritable problème et n’est dans la plupart des cas pas pris en charge malgré qu’il cache souvent des soucis psychologiques et qu’il peut représenter un danger pour la santé de la personne. Cette manie apparait souvent dans l’enfance, à partir de l’âge de 2 ans, et peut, si elle n’est pas stoppée rapidement et efficacement, nous poursuivre toute notre vie jusqu’à l’âge adulte. Elle concerne, en effet, surtout les enfants et les adolescents stressés ou qui s’ennuient en classe, par exemple. Mais elle peut aussi apparaitre chez les adultes lors de problèmes de couple, au travail ou dans la vie quotidienne.

Mais qu’elle est donc cette mauvaise habitude de se ronger les ongles ? D’où vient-elle ? Et qu’elles sont les solutions pour l’arrêter définitivement ?

Qu’elle est l’onychophagie ?

En des termes plus simples, l’onychophagie est le fait de se ronger les ongles. Ce n’est pas une maladie proprement dite mais plutôt un trouble obsessionnel compulsif (TOC) qui touche de nombreuses personnes dont des femmes, des hommes, des adultes mais surtout des enfants et des adolescents. C’est une manière de manifester son stress ou son anxiété en s’arrachant les ongles ou les peaux qui se trouvent tout autour. Elle peut toucher les doigts des mains mais aussi des pieds, juste quelques un ou tous, juste la partie supérieure de l’ongle ou plus jusqu’aux racines des phalanges, en fonction de la personne et du degré de son trouble.

Considérée par la plupart comme une habitude assez banale, elle peut pourtant être mauvaise pour notre santé et entrainer à la longue de petites lésions de la peau et parfois des infestions locales mais surtout des répercussions néfastes sur notre vie sociale. En effet, une personne qui se ronge les ongles depuis longtemps et qui n’arrive pas à s’arrêter se retrouve avec des mains très abimées et donc inesthétiques qu’elle a du mal à assumer devant les autres. Ce qui entraine un renfermement sur soi, un isolement, de la timidité et parfois même des comportements agressifs.

Les nombreuses causes de ce trouble obsessionnel compulsif

L’onychophagie est décrite pour la première fois vers le début du 19e siècle par un médecin et psychiatre français. Elle peut provenir de différentes sources en fonction des personnes, de leur sexe, de leur âge, de leur environnement…Selon les spécialistes, elle née souvent dans la petit enfance et peut se prolonger à l’âge adulte encourager par une situation d’anxiété et de troubles du sommeil, un traumatisme ayant provoqué un manque de confiance en soi, de l’ennui ou encore de la faim. Cela peut être le cas au travail, dans la vie personnelle, lors d’un sevrage au tabagisme ou à l’alcoolisme…

Se ronger les ongles peut, chez les plus jeunes enfants, également être le fait de mimétisme. Le petit voit ses parents ou sa grande sœur faire ça et il fait alors la même chose. Cela peut aussi provenir d’un sentiment de colère ou de frustration ; mais les causes les plus courantes de cette mauvaise manie sont sans conteste le stress et l’anxiété qui entrainent des phases d’instabilité émotionnelle que seul ce tic arrive à calmer et à apaiser chez les personnes souffrants de TOC.

A LIRE : Les bienfaits santé des feuilles de laurier

Comment arrêter de se ronger les ongles ?

La première chose à faire est de consulter un spécialiste, un dermatologue ou encore un psychologue dans les cas les plus extrêmes. En effet, il est très important de prendre conscience que se ronger les ongles est un véritable problème pour vous et que vous devez vous débarrasser de ce toc. Il vous faudra ensuite, déterminer pourquoi vous le faites, lorsque vous êtes en colère, lorsque vous vous ennuyez, lorsque vous êtes contrarié… et c’est là que vous allez enfin pouvoir tenter d’endiguer cette mauvaise manie en appliquant les différentes méthodes conseillées.

Vous pouvez commencer par mettre des pansements sur vos doigts, l’un après l’autre ou tous en même temps. Une fois guérit, prenez l’habitude de les entretenir en les coupant avec un ciseau ou un coupe ongle et en les limant. Il est également conseillé de mâcher du chewing-gum ou d’avoir recours à d’autres gestes pour remplacer celui de se ronger les ongles.

Il est possible d’appliquer un vernis amer que vous trouverez en pharmacie mais cette solution n’est malheureusement pas très efficace chez les enfants qui finissent par s’habituer au gout et recommencer par se ronger les ongles. Si l’onychophagie est due à l’ennui, essayez de vous occuper les mains tout le temps en faisant des travaux manuels, du dessin, de cuisiner…Si elle est due au stress, tentez les méthodes de relaxation comme le yoga, la méditation, la sophrologie…ou encore une thérapie cognitivo-comportementale qui donne de bons résultats sur certains sujets.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article