Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

Les bienfaits de la sauge sur la santé

Sante : Les vertus de la sauge

Très connue en tant qu’herbe aromatique pour parfumer et donner du gout à nos plats, la sauge est également une plante aux bienfaits antiseptiques, antioxydants, astringents, fébrifuges et toniques. Elle pousse dans les régions ensoleillées et les sols secs des pays du pourtour méditerranéen. On l’a reconnait à ses feuilles ovales gris vert, à ses petites fleurs violettes en épis et sa longue tige duveteuse. Les pharaons s’en servaient déjà comme aliment et comme médicament pour sa richesse en éléments nutritifs, en vitamines (K, B9…), en bêta carotène (provitamine A), en minéraux (fer, calcium, magnésium et potassium) et en agents antioxydants. La sauge contient également des principes actifs que l’on trouve dans son huile essentielle qui se compose de Thuyone, de camphre, de diterpènes et de triterpènes, de tanins, d’œstrogènes et d’acides phénoliques.

Très riche et peu calorique, quels sont donc les bienfaits de la sauge? Tout d’abords, elle aide à la digestion gastrique, soulage les douleurs et les brules d’estomac et les ballonnements. Elle traite aussi les vomissements et les diarrhées. Des actions liées, selon les chercheurs, aux flavonoïdes et aux essences contenues dans les feuilles. La sauge est aussi un bon traitement contre les inflammations de la bouche et de la gorge de type gingivites, aphtes et pharyngites grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, astringentes et antiseptiques. Il suffit de vous gargariser la gorge avec, plusieurs fois par jour, pour diminuer la toux et l’inflammation de la gencive.

Selon des études, les extraits de sauge qui contiennent des phyto-œstrogènes permettraient de soigner certaines affections gynécologiques comme la leucorrhée mais également de réguler le cycle menstruel, de calmer les douleurs des règles et d’atténuer les symptômes de la ménopause en combattant notamment les bouffées de chaleur.

Ce n’est pas tout, la sauge a aussi, d’une part, un effet anti-sudorifique puisqu’elle se montre très efficace pour lutter contre une transpiration excessive et pour la réguler et d’autre part, un effet tonique nerveux se montrant d’une grande aide en cas de dépression légère, d'asthénie, de vertiges et d'hypotension. Elle peut même, selon certains chercheurs, faciliter la régulation de la fièvre et de la glycémie chez les diabétiques de type 2. Son efficacité est même démontrée dans le traitement de l'hyperlipidémie et de la prévention de la maladie d’Alzheimer et la gestion des cas les plus légers et modérés.

La sauge a cependant quelques effets indésirables assez rares (nausées et vomissements) et des contre-indications essentiellement en terme de posologie. En effet, cette plante ne doit surtout pas se prendre n’importe comment et trop longtemps. Son utilisation doit se faire sur avis médical au risque d’être en surdosage (plus de 15 g par jour) provoquant vertiges, confusion, bouffées de chaleur, palpitations et même convulsion dans les cas extrêmes… Son huile essentielle est même contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes, les enfants et pour les personnes souffrant d’épilepsie ou ayant des antécédents de cancers hormonodépendants ; en raison de sa forte teneur en thuyione (neurotoxique et abortive).

A LIRE : Les vertus du vinaigre blanc

Selon l'Agence européenne du médicament, la sauge ne doit pas être utilisée plus de deux semaines en usage interne et plus d’une semaine en application locale. Alors surtout, avant de vous en servir, demandez conseil à votre médecin traitant ou à votre pharmacien.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

P
Merci ! c'est bon à savoir...
Répondre