Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

Le co-dodo parents enfants, pour ou contre ?

Dormir avec ses enfants oui ou non ?

Le co-sommeil est et sera toujours un sujet à controverse. L'American Academy of Pediatrics (AAP) affirme que les parents ne devraient jamais laisser leur bébé dormir dans le lit avec eux, citant le risque d'étouffement, de mort subite du nourrisson (SMSN) et d'autres décès liés au sommeil. Cette pratique peut également affecter négativement les enfants plus âgés, qui peuvent devenir dépendants du partage du lit. Mais malgré plusieurs études qui montrent les méfaits de cette pratique, certains parents font l'éloge du co-sommeil. Ils argumentent en mettant en avant la favorisation des liens, la sécurité des enfants et facilité de l'allaitement pour les tout-petits. Voyons voir ce que sont réellement les inconvénients et les avantages du co-dodo avec vos enfants.

Partager son lit avec son enfant a certes des avantages. Non seulement les parents sont à proximité pour répondre à bébé si quelque chose ne va pas, mais le co-sommeil permet à la mère qui allaite d'allaiter plus facilement toute la nuit. Ensuite, bien sûr, il y a la douce intimité irrésistible de celui-ci. Les femmes qui travaillent, par exemple, ne voient pas leur bébé toute la journée. Elles peuvent donc être particulièrement attirées par le co-sommeil pour compenser le contact manqué.

Qu'en est-il du partage d'un lit avec des enfants plus âgés, pour qui le co-dodo ne présente aucun risque sanitaire significatif ? Dans de nombreuses cultures à travers le monde, les enfants partagent un lit avec leurs parents depuis des siècles. Il aide les petits à se sentir en sécurité. Certains parents pensent qu'il est cruel d'isoler un enfant en le mettant seul dans son lit la nuit. D'autres pensent simplement que les enfants tirent un plus grand sentiment de sécurité et de bien-être en dormant près de leur mère et de leur père.

Mais quand est-il des inconvénients du co-sommeil ? Le partage d'un lit familial devient presque toujours problématique pour diverses raisons. Les enfants peuvent développer une béquille du sommeil. Avoir toujours un parent à l'heure du coucher peut devenir une forte association d'endormissement , également appelée béquille de sommeil ou accessoire de sommeil, une chose sans laquelle votre enfant ne peut pas s'endormir. Ils doivent, au contraire, apprendre à se mettre au lit sans un parent à proximité, déclarent les spécialistes. En plus de développer la béquille du sommeil, certains d’entre eux peuvent afficher des comportements anxieux pour convaincre un parent de rester à proximité à l'heure du coucher. Ils s’attendront, tous les soirs, à des interactions telles que se frotter le dos, se tapoter et être tenus par la main pour s'endormir.

Il y a aussi le problème de l’heure du coucher. Les enfants d'âges différents ont besoin de différentes quantités de sommeil et leurs heures de coucher varient en conséquence. Dans les familles qui partagent un lit, les parents et les enfants plus âgés finissent par se présenter beaucoup plus tôt qu'ils ne le souhaiteraient, en fonction du moment où les plus jeunes en ont besoin. Cette situation devient très vite frustrante pour toutes les personnes concernées.

A LIRE : Comment faire participer les enfants aux tâches ménagères ?

Mais ce n’est pas tout, la qualité du sommeil peut aussi être affectée par le co-dodo. En effet, en tant que dormeurs notoirement agités et actifs, les enfants peuvent perturber les nuits de leurs parents en donnant des coups de pied ou en se débattant. L’un des parents, le plus souvent le père, finit alors par dormir dans une pièce complètement différente et le second est épuisé par le sommeil agité des enfants. Vient ensuite la désintégration de la relation amoureuse entre papa et maman. En effet, pour de nombreux couples avec enfants, les soirées sont le seul moment où ils doivent être seuls ensemble. Cependant, lorsque vous partagez un lit avec vos enfants, ils vous séparent littéralement de votre partenaire. L'arrangement de co-dodo laisse alors très peu de temps et d'espace pour l'intimité.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article