Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

Attention les poux de tête font eux aussi leur rentrée

Les poux et les enfants

Avant chaque rentrée scolaire, le même cauchemar pour tous les parents : les poux. Ces petites bestioles qui envahissent les têtes des enfants font régulièrement leur retour vers la fin de l’été. Ils vivent tout le long de l’année et existent partout dans le monde depuis des siècles mais ils prolifèrent plus lors de la saison chaude lorsqu’ils trouvent des conditions favorables. En effet, les fortes concentrations de personnes et les rassemblements dans des lieux restreints comme les campings, les camps et les colonies de vacances…offrent l’environnement idéal pour les infestations des poux de tête. Elles atteignent ensuite leur pic à la rentrée scolaire puisqu’elles touchent surtout les enfants entre 6 et 8 ans.

Mais attention, tout le monde peut avoir des poux de tête même les adultes. Ils sont plus courants chez les enfants à cause de leurs habitudes et leur promiscuité lors de leurs contacts et de leurs jeux et surtout chez les filles à cause de leurs cheveux longs, mais ils peuvent aussi toucher les plus grands. Contrairement aux idées reçues, ces bestioles qui vivent dans le cuir chevelu non rien à voir avec une classe sociale particulière, avec l’hygiène corporelle, la fréquence de lavage des cheveux et encore moins avec des facteurs génétiques, c’est tout simplement un parasite qui passe de tête en tête pour vivre et se reproduire.

Alors qui sont ces petites bestioles qui envahissent la tête de nos enfants ? Comment les détecter et surtout comment s’en débarrasser sans danger ?

En savoir plus sur ces petits parasites

Les poux de tête sont des ectoparasite c’est-à-dire qu’ils se développent en dehors du corps et qu’ils vivent exclusivement dans les cheveux des humains et pas chez les animaux. Ils envahissent notre cuir chevelu sous trois formes, les lentes que l’on trouve généralement près des racines des cheveux sont des œufs pondus par la femelle, les adultes (mâle ou femelle) et les larves, des poux miniatures mais tout de même visibles, qui bougent moins vite que les adultes. Comme chez les moustiques, chez les poux de tête, c’est bien sûr les femelles qui piquent pour se nourrir et se reproduire. Elles pondent entre 5 et 6 lentes par jour et ce sont ces même lentes qui contiennent, pour certaines, les futures larves.

Un pou a une durée de vie assez limitée qui ne dépasse pas le mois mais comme nous l’avons déjà dit il se reproduit assez vite. La lente née dans le cuir chevelu et incube durant 7 jours avant d’éclore pour devenir une larve. 10 jours après, cette dernière devient adulte et le cycle recommence de nouveau. Certaines larves meurent avant d’atteindre leur maturité mais si le traitement adéquat n’est pas rapidement appliqué, l’infestation continue et se pérennise. Contrairement aux poux de corps, ceux qui vivent sur la tête ne représentent pas vraiment de danger pour la santé, cela dit, il est préférable de ne pas trop trainer pour s’en débarrasser.

Comment savoir si votre enfant est infesté ou pas ?

Lorsque notre enfant à des poux de tête, nous ne pouvons pas le savoir tout de suite car les démangeaisons, principal symptôme, ne se manifestent pas tout de suite et laissent le temps à ces parasites de s’installer dans notre cuir chevelu avant d’apparaitre. Alors si vous avez des doutes, mettez-vous dehors ou dans un endroit bien éclairé et vérifiez les cheveux de votre bambin mèche par mèche et son cuir chevelu en mettant l’accent sur les zones derrière les oreilles, dans la nuque et sur le dessus de la tête. Les poux adorent ces endroits.

Pour les trouver plus facilement et les différencier des larves et des lentes, sachez que les poux sont à la taille d’une graine de sésame, ils se déplacent très vite et sont souvent difficiles à trouver. Les lentes, quant à elles, sont de forme ovale et de couleur blanche voir grisâtre. Elles s’accrochent aux cheveux comme des pellicules et sont donc assez facile à détecter. Si votre enfant n’a que des lentes, laissez une semaine et refaites une seconde vérification, puis encore une autre semaine et revérifiez. N’oubliez pas que les poux se transmettent très vite d’un enfant à l’autre alors prenez le temps de chercher dans la tête de chacun des autres membres de la famille même si ils n’ont aucun symptôme de démangeaison.

A LIRE : Des astuces simples contre la chute de cheveux

Les remèdes naturels contre les poux et les lentes

Il y a une dizaine d’année en arrière, la seule manière de se débarrasser des poux de tête était de tondre tous les cheveux. Vous imaginez le drame pour les petites filles. Heureusement, il existe aujourd’hui plusieurs remèdes naturels que l’on peut faire soit même à la maison ou encore des insecticides tue-poux pour combattre ses parasites. On en trouve en pharmacie (sans ordonnance) sous forme de shampoing, de poudre ou de spray. Chacun à sa notice et sa méthode d’application qu’il faut bien entendu suivre rigoureusement étape par étape pour réussir le traitement. Ces produits sont accompagnés d’un peigne fin indispensable pour enlever les lentes.

D’autres remèdes naturels laissés par nos grand-mères peuvent être efficaces pour se débarrasser des poux de tête. Il y a les huiles végétales comme l’huile d’amande douce et l’huile de coco qui les tuent par étouffement, le vinaigre blanc qui doit être appliqué sur toute la tête et laisser quelques minutes recouvert d’une serviette de bain chaude pour un maximum d’efficacité. Et enfin le bicarbonate de soude qui viendra aider à décoller les lentes des racines des cheveux.

Que ce soit avec un produit naturel ou un insecticide, l’opération doit être renouvelée une dizaine de jour plus tard pour tuer les lentes et éviter une seconde vague de reproduction. Il est aussi indispensable de traiter toute la famille et de procéder à un grand nettoyage des lits, des coussins, des draps, des couettes mais aussi des bonnets, des foulards, des vêtements, des peluches et autres objets ayant été en contact avec votre enfant. Vous avez le choix entre les enfermer dans un sac en plastique hermétique pendant deux semaines, les mettre au congélateur pendant 48 heures, avant d’être soigneusement brossées ou encore de les laver en machine à très haute température.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article