Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

Comment éviter de grignoter entre les repas ?

eviter de grignoter entre les repas

Selon un sondage prêt de 40% des français avouent manger entre les repas et malheureusement les confinements répétés de cette dernière année, n’ont pas arrangés les choses. Un croissant par-ci, une barre chocolatée par la, un petit sandwich avant le diner pour calmer la faim, des friandises le soir devant la télévision pour son petit moment plaisir…Comment ne pas succomber à toutes ces tentations surtout quand on est pris dans la roue infernale de notre quotidien avec tout ce que cela engendre comme tresse, contrariétés et inquiétudes?

A priori, la solution est simple. Pensez aux kilos que vous allez prendre et à l’effet du grignotage sur votre santé est l’envie devrait disparaitre ! Mais ce n’est pas si facile que ça. Heureusement, les experts de la nutrition se sont penchés sur le sujet. Ils nous aident à comprendre pourquoi on grignote et nous proposent de petites astuces pour se défaire définitivement de cette mauvaise habitude.

Mais comment savoir si on est un grignoteur ou pas ? Il suffit de voir si l’on se reconnait ou pas dans la définition que donne les spécialistes du grignotage ; à savoir l’absorption quasi automatique de petites quantités d’aliments sans envies spécifiques. Salés ou sucrés, les grignoteurs mangent à toutes heures des biscuits, du fromage et autres encas de tous genres.

Les causes du grignotage

Comprendre pourquoi nous mangeons sans arrêt permet de nous aider à trouver des solutions pour changer cette vilaine habitude et arrêter. Les raisons du grignotage sont variées et ne sont pas les mêmes chez tout le monde. Certains grignotent parce qu’ils ont faim, d’autres parce qu’ils se sentent en hypoglycémie. C’est souvent ce qui arrive aux personnes qui consomment beaucoup de sucres rapides comme ceux que l’on trouve dans les bonbons, les biscuits et les sodas. Ces sucres provoquent une forte sécrétion d’insuline qui fait baisser le taux de sucre dans le sang et provoque une hypoglycémie et donc un appel à encore plus de sucre.

Il y a aussi le stress qui peut faire que l’on grignote. Il est connu que les aliments que nous aimons, comme le chocolat par exemple, permettent dans des moments d’inquiétude et d’angoisse ou simplement quand on n’est pas en super forme psychologique de remonter le moral, de calmer et de relaxer, grâce des molécules fabriquées par le cerveau.

Nous mangeons aussi par ennui, quand nous n’avons rien à faire pour s’occuper et souvent aussi par gourmandise. En effet, pour un gourmand, passer devant la vitrine d’une pâtisserie sans être tenter de rentrer prendre un gâteau au chocolat ou des macarons est quasi impossible. Alors comment ne pas succomber à la tentation ?

A LIRE : La Whey Protéine, un allié pour les sportifs

Astuces anti-grignotage

Pour ceux qui grignotent par faim, la solution est relativement simple. Il faut bien manger aux heures de repas pour éviter les fringales à toutes heures. Nous recommandons 3 repas par jour : un petit déjeuner complet avec laitage, fruits, céréales et jus d’orange nature pour un apport calorique compris entre 350 et 450 Kcal, en fonction des personnes. Un déjeuner, vers 12 – 13 heures, composé de viande et d’une bonne ration de féculents (riz, pomme de terre, pâte…) pour être calé jusqu’au soir. Un diner, vers 19 heures avec au menu viande blanche ou poisson, légumes crus ou cuits et fruits. Et pour ceux qui ont besoin de rajouter une petite collation (fromage, fruit…) vers 16 heures, surtout, il ne faut pas hésiter. Il vaut mieux un petit encas à heure fixe que manger anarchiquement en continue.

Une fois le régime alimentaire régulé, il ne reste qu’à résoudre le problème de grignotage entrainé par le stress, par l’ennui ou simple par gourmandise…Et c’est loin d’être une mince affaire. Tout d’abord, il faut apprendre à écouter son corps et ne pas manger quand on n’a pas faim ; à ne jamais rester inactif. Balade, shopping, cinéma, lecture, boulot, ménage… vous devez être tout le temps occupé pour ne pas penser à manger.

Si vous êtes, quand même, pris d’envies de grignoter, buvez de l’eau, de la tisane, du café, du thé…. Les boissons, froides ou chaudes, sont connues pour couper l’appétit. Vous pouvez aussi mâcher du chewing-gum à la menthe, excellent pour oublier votre envie de chocolat.

Une règle à toujours garder en tête et à respecter, limiter la consommation de produits trop riches en sucre rapides (bonbons, chocolat, biscuits industrielles, sirop…). Ils ne font qu’empirer votre fringale.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article