Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

Ma pharmacie à domicile pour les petits bobos

Pharmacie a domicile

Que vous viviez seul, en couple ou en famille avec vos parents ou vos enfants, vous avez toujours besoin de soulager rapidement les petits maux de tous les jours comme les douleurs à la tête et à l’estomac, les diarrhées, la fièvre, les blessures des tous petits, les piqures d’insectes, les brulures…et bien d’autres bobos faciles à traiter soit même. Mais pour cela, il faut bien sur avoir une pharmacie familiale à la maison avec tout le nécessaire pour pallier à la plupart des situations sans être obligé de faire appel à un médecin. Que doit donc contenir cette pharmacie ?

Cela dépendra tout d’abord de la composition de votre famille. Si vous avez un bébé, il vous faudra avoir un médicament contre la fièvre et les douleurs dentaires, si vous avez des enfants plus grands qui courent dans tous les sens et qui font tous pleins de bêtises, un désinfectant et des pansements sont obligatoires à la maison. Votre pharmacie doit donc être adaptée à chaque membre de votre famille (parents, enfants, grands-parents….).

Les indispensables de la boite à pharmacie

Pour pouvoir se soigner en cas d’urgence et éviter la course chez le médecin à la moindre égratignure, voici une liste des médicaments et du matériel que vous devez impérativement avoir chez vous.

On va commencer par les instruments : le thermomètre en cas de fièvre, des compresses stériles, du coton et des pansements adhésifs pour les blessures, une bonne pince à épiler pour retirer les échardes, une paire de ciseaux à bouts ronds, des bandelettes autocollantes (Stéri-strips) pour rapprocher les berges d’une plaie superficielle, des bandes auto-agrippantes pour les foulures ou les entorses…et éventuellement des flacons stériles pour l’analyse des urines et des selles.

Pour les médicaments, la liste est un peu plus longue. On a les médicaments contre les douleurs et la fièvre comme le paracétamol, l’aspirine et les anti-inflammatoires, les anti-diarrhéiques tels que le Smecta et Tiorfan, les antispasmodiques pour les douleurs digestives, les solutions antiseptiques locales pour nettoyer et désinfecter les plaies: alcool, eau oxygénée, Biseptine…Les pommades anti-démangeons pour les piqures d’insectes de type Dapis ou Apaisyl, les crèmes apaisantes et protectrices contre les coups de soleil et les brulures superficielles tels que la Biafine ou le gel d’Aloé Vera, les solutions de lavage pour le nez et les yeux tel que le sérum physiologique, les bains de bouche pour les aphtes et irritation buccales, les pastilles contre le mal de gorge…

Ceci n’est qu’une liste exhaustive mais pour être sûr d’avoir les bons médicaments à la maison, vous pouvez demander conseil à votre médecin traitant ou à votre pharmacien. Ils vous aideront à personnaliser votre boite à pharmacie en fonction de vos besoins.

A LIRE : Comment prendre soin de sa peau quand il fait froid ?

Quelques règles à respecter avec les médicaments

Quand on a des médicaments chez soi et que l’on fait de l’automédication responsable, il est impératif de respecter certaines règles pour préserver sa santé. La première et l’une des plus importantes est le rangement des médicaments. Ça peut être dans un placard, un tiroir ou autres ; l’essentielle est que tous les médicaments soient au même endroit pour éviter de chercher trop longtemps quand on en a besoin et qu’ils soient hors de portée des enfants. L’endroit choisi doit aussi être frais et sec pour une bonne conservation.

La seconde règle est de trier les médicaments. 1 à 2 fois par an, vous pourrez vérifier les dates de péremption, vous débarrasser des médicaments qui ne se conservent pas comme les collyres et les suspensions buvables et avoir une idée de ce que vous avez et ce qu’il vous manque. Mais surtout ne les jeter pas à la poubelle ou aux toilettes. Les médicaments restent des produits dangereux quand on ne les utilise pas correctement. Confiez-les donc à votre pharmacien qui saura comment et où les détruire.

La troisième règle est de garder les emballages et les notices. Sans ça, la prise du médicament peut représenter un risque. En effet, au bout de quelques temps, on ne sait plus pourquoi le médecin nous l’a prescrit, quand et surtout pour qui on l’a acheté.

Faire attention à l’automédication

Certains d’entre nous pour ne pas dire beaucoup s’auto-soignent quand ils ont mal à la tête, au ventre…mais on ne le répètera jamais assez, les médicaments soignent mais peuvent être très dangereux pour la santé quand ils ne sont pas pris correctement. Il faut donc toujours lire la notice, vérifier les posologies et bien lire les contre-indications avant de prendre un médicament du type Doliprane ou anti-inflammatoire. Quant aux antibiotiques, aux corticoïdes…il est fortement déconseillé de les prendre sans avis médical. Ils doivent être pris dans le cadre d’un traitement et d’une durée bien précis et ne peuvent être arrêté ou changer sans conséquences sur notre corps.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article