Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

Le Corbusier au théâtre d’architecture de Mendrisio

Le corbusier - Charles Edouard Jeanneret Gris

Le théâtre d’architecture de Mendrisio, dans le canton Suisse du Tessin, accueille du 19 septembre 2020 au 14 janvier 2021, une sélection d’œuvres graphiques du célèbre architecte Charles-Edouard Jeanneret-Gris connu par tous sous le pseudonyme : Le Corbusier. Une centaine de dessins inédits, venus pour la plupart de musées ou de collections privées, sont exposés pour rappeler les « premiers pas » et le parcours de l’un des architectes contemporains les plus influents du XXe siècle. Selon l’historienne de l’art, Daniel Pauly : «La particularité de cette exposition est qu’elle montre la naissance d’une vocation et la formation intellectuelle d’un jeune architecte au début du XXe siècle». L’exposition revient, en effet, sur ses années de jeunesse, ses études dans sa ville natale et ses premiers voyages, entre 1902 et 1916.

On retrouve de magnifiques miniatures et toutes sortes de peintures et de dessins: des aquarelles, des gouaches, de simples croquis au crayon. Le Corbusier varié non seulement dans ses techniques d’expression mais aussi dans les sujets qui faisaient l’objet de ses œuvres. Il dessinait et peignait des natures mortes, des fleurs, des animaux…, des portraits et des personnages nus mais aussi des maisons, des escalier, des vitraux…Son ambition en cette période de sa vie était de devenir peintre.

Cette exposition nous offre aussi la chance de découvrir les carnets de voyage relatant les séjours du Le Corbusier dans certaines villes Européenne.

Intitulée " Les dessins de jeunesse de Le Corbusier ", cette exposition nous fait donc voyager à la découverte d’un personnage hors-norme. Née en octobre 1887, à La Chaux-de-Fonds, au sein d’une famille d’artisans Suisses, Charles-Edouard Jeanneret-Gris commence par une formation de graveur-ciseleur puis de peintre avant de se tourner, en 1904, vers l’architecture et la décoration qui devient sa passion. C’est au cours de ses nombreux voyages en Europe, en Afrique du Nord et dans les Balkans que Le Corbusier trouve son inspiration. Il s’installe à Paris, à la fin de la première guerre mondiale et s’associe au peintre Parisien Amédée Ozenfant. De cette association est né le purisme, un nouveau genre artistique et la revue d’art et d’architecture, L’esprit nouveau.

A LIRE : Les films à ne pas rater au mois d’Octobre

Il ouvre, par la suite, un cabinet d’architecture qui lui servira d’atelier jusqu’à sa mort. C’est dans cet atelier qu’il pensa et réalisa une grande partie de ses œuvres, ses livres, ses théories, son intérêt pour le design…Il a écrit des centaines d’essais et a publié prés de 40 livres. Il a travaillé sur plus de 400 projets architecturaux et a construit 78 bâtiments dans 12 pays différents. 17 d’entre eux sont inscrits au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO.

Parmi ses réalisations, la citée radieuse de Marseille finie en 1952, Le complexe du capitole à Chandigarh, en Inde, le couvent Sainte-Marie de La Tourette, près de Lyon, la maison Laroche en 1925, Le musée national de l'art occidental de Tokyo, en 1959 et la Villa Savoye à Paris, finie en 1931, l’immeuble Clarté à Genève, les maisons de la Weissenhof-Siedlung à Stuttgart en Allemagne, la Maison du Docteur Curutchet à La Plata en Argentine…et bien d’autres.

Le Corbusier est décédé le 27 aout 1965 à Roquebrune-Cap-Martin, à l’âge de 77 ans.

Voir aussi : site le Corbusier

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article