Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

Des fêtes de fin d’année et un Noël pas comme les autres

Fetes de NOEL et reveillon Coronavirus COVID619

C’est bientôt la fin de l’année et aux quatre coins du monde, on se pose tous la même question : comment vont se passées les fêtes en cette année avec le COVID-19 ? La fin de l’année est, en effet, une période très attendue pour beaucoup d’entre nous. Les vacances, la neige pour certains, les cadeaux, les chocolats chauds et les repas en famille ou entre amis, les fêtes…Une succession de petits plaisirs, pour les grands et les petits, qui font la magie de cette période.

Le 24 décembre, c’est la veillée de Noël. On célèbre la naissance du petit Jésus. Il y a aussi Hanoucca, la fête Juive des lumières, Kwanzaa, la fête africaine des récoltes, et bien sûr la Saint Sylvestre, le nouvel an célébré, à l’origine, par le peuple Chrétien et maintenant par tous les peuples du monde. Il y a aussi, le nouvel an chinois qui célèbre la légende de l’empereur du ciel. Une magnifique histoire qui raconte comment les hommes, suite à leur condamnation par l’empereur du ciel à la fin du monde, se disent adieu en organisant des diners et des fêtes en famille et entre amis. Une attitude si belle et généreuse que l’empereur décida de laisser aux hommes la vie sauve.

Une multitude de fêtes de fin d’année, célébrées par des peuples différents partout dans le monde qui cette année ne seront peut-être pas célébrées à cause de la pandémie de Coronavirus. Des questions sont sur toutes les lèvres : Pourra-t-on vivre la magie de Noël ? Nous promener le long des allées du marché de noël ? Profiter de la féerie de la fête des lumières ? Faire nos courses en toute sérénité ? Se réunir autour d’un diner en famille ou entre amis ?

A LIRE : Des vols pour nulle part …La nouvelle tendance pour s’évader

Pour le moment, aucune réponse ne peut être donnée à toutes ces interrogations. En France, en Europe, comme dans le reste du monde, la situation sanitaire change de jour en jour. Les spécialistes craignent une recrudescence des cas de Coronavirus au moment des fêtes de fin d’année. En effet, les préparatifs de noël surtout lors des achats de cadeaux, les rassemblements familiaux (messe à l’église, diners…) et toutes les activités de noël sont des moments propices aux contaminations. Certains marchés de Noël ne sont pas sûrs d’ouvrir comme ceux d’Amiens, Reims et Strasbourg, d’autres ont déjà été annulés en France (à Lille, à Lyon, à Bordeaux, à Steenwerck…), en Belgique, en Suisse…et dans d’autres pays.

Des annulations justifiées par les chiffres alarmants de nouveaux cas. Plus de 400 000 dans le monde pour la seule journée du 15 octobre 2020 avec plus de 25% des cas dans la zone Amérique et 31% en Europe considérés comme les foyers majeurs de l’épidémie. Dans le top 10 des pays les plus touchés, on retrouve les États-Unis, l’inde, le Brésil, la Russie, l’Argentine, la Colombie, l’Espagne, la France, le Pérou et le Mexique.

Une situation préoccupante mais toujours l’espoir de passer de bonnes fêtes de fin d’année. Des fêtes, pas comme les autres, avec des restrictions COVID-19 : masques, distanciation sociale, gel antibactérien…et sans embrassades et grandes réunions de famille.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article