Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pratique et Utile

Le tourisme à l’heure du Covid 19

Le tourisme mondial avec le Coronavirus COVID-19

Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme, (OMT), à cause de la pandémie du Coronavirus, le tourisme mondial a perdu plus de 273 Milliards d’euros soit plus de 320 Milliards de Dollars et plus de 300 Millions de touristes sur les 5 premiers mois de l’année 2020. Trois fois plus de pertes que lors de la crise économique mondiale de 1929, annonce cette même source.

L’OMT s’inquiète aussi du développement du COVID-19 dans des pays comme la Chine et les Etats-Unis. Les Chinois et les Américains représentant le plus gros des touristes dans le monde, une augmentation des cas et un nouveau confinement dans ces pays pourraient donner le coup de grâce au tourisme mondial.

Même si les autorités de certains pays conseillent de limiter les voyages et de différer les déplacements non obligatoires, beaucoup d’entre eux ont ouvert leurs frontières aux touristes et ont mis en place des protocoles de sécurité. En Europe, par exemple, les voyages touristiques sont autorisés sans restriction pour les européens sauf pour certains pays comme la Finlande et Chypre qui n’autorisent que les voyages dits " essentiels ".

Mais comment rebooster le tourisme mondial si tous les pays n’ont pas les mêmes règles d’entrée et de sortie. Certains autorisent les voyages touristiques et d’autres non, certains ont des restrictions draconiennes et d’autres plus souples, certains ont ré-ouverts leurs frontières et d’autres pas encore… ?

Des petits malins ont trouvé des solutions. Certes ce sont des solutions qui ne peuvent pas s’appliquer partout et par tout le monde mais ca reste quand même une bonne manière, pour certains professionnels du tourisme de faire vivre leur business dans un contexte encore bien imprégné du Covid 19.

A LIRE : La France assouplit les restrictions et permet des événements sans distanciation sociale

Au Brésil, second pays le plus touché au monde, une ile paradisiaque de l’archipel de Fernando de Noronha et très prisée par les touristes et le riches Brésiliens, pour ses eaux turquoise et ses paysages de réve, rouvre pour accueillir des touristes mais pas n’importe lesquels, des touristes déjà contaminés par le Covid 19. Oui, oui, après 5 mois de confinement, la seule ile habitée de cet archipel ne reçoit depuis le 1e septembre que les visiteurs qui peuvent fournir, à leur arrivée sur l’ile, le test du PCR et le test sérologique prouvant qu’ils ont déjà été infectés par le Coronavirus Covid 19. Le risque de re-contamination étant considéré par les experts comme très faible, un second test est obligatoire pour circuler librement sur l’ile.

En Italie, le petit village de San Giovanni in Galdo, propose des vacances gratuites à 250 touristes, sur la période allant de juillet à octobre. Et ça marche, puisque le village a reçu plus de 8000 demandes venant des quatre coins du monde et que les réservations sont closes depuis quelques semaines déjà. Une belle initiative de l’association culturelle Amici Del Morutto pour ramener la vie à ce magnifique village de la région de Molise inscrit par le New York Times parmi les " 52 endroits ou aller en 2020 ".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article